ban home

Puis-je bénéficier de congés supplémentaire ?

Puis-je bénéficier de congés supplémentaire ?

 

En France, il est possible d’avoir un bon nombre de jours de congé supplémentaire. Pour les avoir, il est nécessaire de bien gérer ses congés et mieux les placer. Il existe trois façons bien distinctes pour bénéficier de congés supplémentaires dans sa vie professionnelle. Il est surtout question de l’accord de l’entreprise. Ensuite, le fractionnement de congé des salariés. Et enfin, la négociation des jours de repos supplémentaires.

 

Un accord de l’entreprise

C’est un accord interne collectif entre l’employeur et le salarié pour récompenser l’ancienneté et pour les événements familiaux. Tel qu’un mariage ou autre événement marquant. En effet, l’ancienneté touche sur la durée, mais non pas sur le droit au congé. Les jours d’ancienneté ont de la valeur, tout comme les jours de congé principaux mais sont haussés par la prime de vacance. C’est par le nombre de jours demandés que la comptabilité est faite. Le compte tenu de l’ancienneté se fait le 31 Mars de l’année de référence. Autrement dit, le salarié ne bénéficie pas au droit de jours de congés supplémentaires lorsque son contrat a été rompu avant cette date. Le calcul du nombre de jours supplémentaires est le suivant : 20ans et moins de 25 ans de services, le salarié obtient 2 jours supplémentaires. A 25ans et moins de 30 ans, il acquiert 4 jours. Et pour 30 ans de service et plus, il possède 6 jours de congés supplémentaires.

 

Le fractionnement des congés

Les Français ont des privilèges dans le cadre du travail, surtout entre le RTT (Réduction de Temps de Travail en France) et les cinq semaines de vacances obligatoires. En effet, le salarié pourrait avoir encore des congés supplémentaires si ce dernier sait bien faire. Plus exactement, il est nécessaire pour le bon fractionnement des jours de congé. Les employés peuvent fractionner leurs jours de congé mais sous certaines conditions. Comme les accords définis interpersonnels dans l’entreprise. Sur ce, le salarié pourrait avoir deux jours ouvrables supplémentaires s’il prend au moins six jours en sus des mois de mai à octobre. Et un jour supplémentaire pour trois à cinq jours en dehors de cette vacance obligatoire. Par contre, il n’y aura pas de jours supplémentaires quand le fractionnement est fait dans la cinquième semaine.

 

La négociation de jours de repos supplémentaire

Pour bénéficier des jours de congés supplémentaires la négociation devrait être faite pendant l’entretien d’embauche. Autrement dit, le demandeur d’emploi doit convaincre son employeur de lui octroyer plus de repos. Mais cette demande se poursuivra toujours après les autres avantages principaux. Comme les avantages en nature, les horaires et les offres de formation. En effet, l’obtention de jours de repos supplémentaires par négociation reste dans la dernière position. Par exemple, pour les comptables prestataires. Il leur est nécessaire de faire la négociation lors de l’établissement du devis externalisation paie et sociale. Sur ce, la méthode le plus courante pour obtenir ses congés supplémentaires reste le fractionnement. En réalité, le fractionnement est un droit que possède chaque salarié. Mais d’autres n’en connaissent pas encore l’existence. Ou encore, d’autre part, le salarié place ses congés dans le mauvais temps.

Pour trouver l’expert-comptable qui vous correspondra le mieux : cliquez-ici !

Vous recherchez un Expert-Comptable ?

Nous avons sélectionné 800 cabinets-comptables pour leurs conseils et leurs tarifs.
Comparez 3 comptables ici !